Le jour où j’ai loupé mon avion

décembre 23, 2013 1 Comment »

Cela n’a pas loupé! Alors que je vous parlais il y a un petit mois de cela, des pires aéroports où passer la nuit, j’en ai fait la malheureuse expérience! Dieu merci, ce n’était dans aucun aéroport listé, ouf. Une galère de transports en commun, un timing un peu serré avec un zeste de malchance et le tour est joué : j’ai loupé mon avion pour la première fois de ma vie il y a deux semaines.

Aeroport CDG

Quand on a pas de chance et qu’on loupe son vol

On les connait ces journées où on aurait mieux fait de rester couché n’est ce pas? Ma journée a mal commencé: mon réveil n’a pas sonné, je me réveille donc avec plus de 30 minutes de retard! Je me dépêche donc pour ne pas louper mon bus mais ce dernier est parti deux minutes en avance… Voila qui me mets encore plus en retard. Quelques temps plus tard, j’arrive essoufflé dans un RER blindé qui… ne démarre pas. Et la j’en suis certain: j’ai loupé mon avion.

Effectivement, une fois arrivé à l’aéroport Charles-de-Gaulle, le check in de mon vol en direction d’Ajaccio était bel et bien fermé. Il est plus de 21h, le prochain vol n’est pas avant le lendemain matin. Un peu paniquée, j’envisage même de passer la nuit sur un des sièges de l’aéroport. Après tout, il ne figurait pas dans la liste des aéroports où il ne fallait pas passer la nuit! Cependant, après quelques minutes de réflexion, je me mets à paniquer pour mes affaires.

Et si on me volait mes affaires sans que je m’en rende compte pendant la nuit? J’ai déjà vu des reportages la dessus. J’oublie donc rapidement l’idée de dormir ici même et ouvre mon porte monnaie : il me reste un peu moins de 50€. Difficile de trouver une chambre pour ce prix là à l’aéroport!

Je dirige donc mes recherches d’hôtel sur la proche banlieue. Quelques minutes suffiront pour trouver un hôtel pas cher à Villepinte (qui se situe à quelques minutes de l’aéroport) avec une chambre disponible de suite. Il fait parti de la chaîne d’hôtel Première Classe où je n’ai encore jamais été, l’occasion pour moi de découvrir!

hotelvillepinte

Les hôtels situés en banlieue proche: un bon plan!

Le plus difficile fut de trouver le bus pouvant m’amener à Villepinte car j’ai préféré débourser 2€ dans un bus plutôt que 8€ dans un ticket de RER. Je n’étais plus pressé après tout! Je pourrais avoir une bonne nuit de sommeil et être à l’heure pour mon prochain vol. Une fois sur place j’ai pu découvrir une chambre modeste mais qui me plaisait bien! L’hôtel ayant été rénové il y a peu de temps, il ‘y avait aucun problème d’hygiène et j’étais étonné de la modernité des lieux. Pour moins de 50€ je ne pouvais pas me plaindre, au contraire! Le lendemain j’ai pu avoir mon vol, et je suis même arrivé en avance.

Tout cela pour vous dire, mes chers voyageurs, que s’il vous arrive de louper votre avion et que vous êtes dans l’obligation de rester sur place la nuit avant de prendre le prochain, n’oubliez pas les hôtels de banlieue! Ils sont souvent bien moins cher avec un meilleur rapport qualité prix que les hôtels se trouvant à l’aéroport; Alors certes, ils pourront se trouver à quelques minutes en transports en commun mais cela vaut bien mieux qu’une mauvaise nuit dans un aéroport, n’est-ce pas?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

One Comment

  1. celine 9 janvier 2014 at 9 h 14 min - Reply

    Bonjour, je vient de découvrir ton blog par mon passage sur
    travailler-et-voyager , et vu qu’i est en voyage j’imagine et qu’il met généralement du temps entre chaque billet je me retrouve aussi chez toi et a ce que je vois vous êtes partis ensemble 🙂

Leave A Response